27 mai 2017

Q) L OCCUPATION LE RETOUR

    630_001      

       Le 11 décembre,le régiment, après un voyage en train débarque à Saar ou les unités seront réparties dans les villes suivantes:Diemeringen,

690_001

Lorentzen

244_001

Domfessel

181_001

Vollergingen jusqu au 26 décembre.Aprés avoir regagné Bitche ,le régiment détachera tour à tour des unités afin d assurer le barrage à la frontière de 1870.Le 9 janvier 1919 le Général DE MITRY remettra au 125émeRI la fourragère aux couleurs de la médaille militaire si chèrement obtenue.

               29596558_p

 

Num_riser0006

(DMD86/collect.125émeRI)

Le chef de corps le Colonel Maurel avec ses officiers après la cérémonie de la remise de la fourragère aux couleurs de la médaille militaire par le Général De Mitry

Download

           _BqZMO5Q_mk___KGrHqMOKiEEuY2vdzFzBLvi7oZ4bg___12      

 

                               Le 12 janvier1919 le 125éme Ri comme bon nombre d unités de l armée Française fait partie des troupes d'occupation.Désigné pour rejoindre la Rhénanie allemande le régiment cantonne à Sarrebrucken

saarbrucken

et le 8 fevrier il remplacera le 68émeRI dans les casernes de Saarlouis

saarlouis

.Là,270 hommes en provenance du 325émeRI dissout lui seront affectés.Le 125éme restera dans cette zone jusqu au 5 mars ou il embarquera pour Bad Ems

              Num_riser0006

(collection DMD86/125éme RI)

Le régiment fut bien accueilli par la population.

                   Le 9 mai 1919 au cours d une prise d armes ,le Colonel Maurel quittera avec émotion le commandement du régiment.Le colonel Maurel était apprécié tant par sa troupe que par ses supérieurs  Sous son commandement le 125éme aura vécu et inscrit de belles pages de gloire.Le Lieutenant Colonel De Pelacot est désigné comme successeur jusqu 'au 21 juin ou il sera remplacé par le Lieutenant colonel Eveillard.Au cours de cette période l'ordre de resserrement des unités fut ordonné.Les relations étaient amicales jusqu à la publication du traité de Versailles.Ce traité humiliant pour l allemagne la traitait en vaincue...La population n'acceptait pas ces conditions,et, l indiférence prenait la place de la fraternité.Le régiment au complet fut mis en alerte les munitions étaient distribuées...Le 24 juin tout rentrait dans l'ordre.Les unités regagnaient les cantonnements.Mais les relations avec les populations étaient devenues tendues.

  23185637_p

    (Collect.DMD86/125émeRI)

   Le 21 août le Régiment embarque Pour la France et Poitiers.Au bout d un incroyable et pénible voyage du a un déraillement d un train qui bloquait les communications soit 4 jours après son départ le régiments arrivait sur Poitiers.          

Aprés un accueil fait par la ville le 125éme regagnait ses casernes de Rivaud ,Sainte Catherine et pour le 3éme Bataillon ,Ladmirault

757_001

voila ce qui etait relaté par les journaux à l'époque

préparation par la municipalité

retour1

retour2

retour3

retour4

Nouvelle_image

retour125 1

retour 125 2

retour 125 3

 sources:www.archives-vienne.cg86.fr/style/inverse/644-la-presse-locale.htm

 

retour des regiments sur poitiers

(source centre presse)

En 1923 le glorieux 125 éme est dissout .Son drapeau, ses traditions, ses archives sont transmises au 32 eme RI dont le 3 eme bataillon est à Chatellerault

    125_meRI     35715109_p            

Posté par christian57 à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2017

LA MOBILISATION

         

            _BqZCZLQCGk___KGrHqIH_CwEu_6m_Ml2BLvilej9JQ___12       

 mobilisation_

 

d439efe4d38ce9d9eeb7883adab64265

 ce qu en disait la presse

mobilisation

source archives departementales 86

http://www.archives.departement86.fr/644-la-presse-locale.htm

        Dans un premier temps, les permissionaires sont rappelés.Pour  certains qui habitaient le secteur ,ils avaient obtenus une permission afin de donner un coup de main aux"métives".L ordre de revenir ne les surprenait pas et durent laisser leurs travaux.

       Num_riser0009

(sources: archives DMD86/125eme RI)

        Le 1er aôut, le régiment était en manoeuvre au camp de Biard et reçoit l'ordre de rejoindre ses casernements.

biardcol perso

biard2

Num_riser0003

(dmd86 archives 125émeRI)

        Les unités se mettent immédiatement en route, aux accents de la Marseillaise et du Chant du Départ.

        Le 2 aôut vers 16h, un cycliste de la brigade remet au Colonel DESCHAMPS un télégramme, c'est l'entrée en guerre......

        Fébrilement et anxieusement le régiment se prépare. Le Chef de corps fait rendre les honneurs au drapeau sur la place d'arme de Poitiers, devant une foule immense, ainsi que devant les autorités civiles et le clergé de la ville.              

Capture2

carte_postale_02

les unités massées sur la place leclerc avant les honneurs au drapeau du 125éme

Nouvelle_image
sources coupures de journaux:http://www.archives-vienne.cg86.

honneurs au drapeau le 3aout 1914

honneur_au_drapeau

mobilisation 1914

 

        Le 125éme Régiment d'infanterie dans la rue Magenta à Poitiers le 5 aout 1914 se rendant à la gare

 

 

depart_du_regiment

Très grandeCapture1

       Le régiment embarque par bataillons le 5 aôut à la gare de "grand pont", pour combien de temps ? Mystère!!!

Num_riser0008

        Mais tous ont la certitude qu'ils reviendront très vite.....et que la guerre sera rapidement achevèe......

877_001 

  Ordre de bataille du Régiment au depart de Poitiers

Capture5

Capture6

Capture7

  ( source jmo 125 ri sur sga mdh)

 
Les adieux du soldat

- 1 - C'est l'adieu, petite mère De ton gars qui va partir Il prévoit la peine amère Que ton coeur devra souffrir Mais je sais que ta vaillance Portera ce gros chagrin Mets en Dieu ta confiance Pour garder ton benjamin.

- 2 - J'avais fait un bien beau rêve Travailler à ton bonheur Et voici que tout s'achève En venant briser ton coeur Mais sois forte ô bien-aimée Dieu te garde aux jours mauvais Sur la terre enfin calmée Règnera bientôt la paix.

- 3 - Beau pays de mes ancêtres Eglise où j'ai prié Dieu Doux foyer qui m'as vu naître À vous tous je dis: Adieu Le devoir là-bas m'appelle Bravement il faut partir Au drapeau toujours fidèle Je saurai vaincre ou mourir.


Paroles: Armand Bail Musique: H.P. Danks

896_001

   

887da07e3662c499995c4e89be321aed

        depart_des_jeunes_soldats

Posté par christian57 à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hommages aux gars du 125 eme

Histoire_de_la_Sonnerie_aux_Morts (cliquez sur le lien)

           Dans ce fil,je m'efforcerais de faire revivre la mèmoire de certains gars du 125ème RI notamment ceux de la commune de Chaunay ,de Saint Pierre d Exideuil, par un apport de photos glanées au hasard des vides greniers ou par des préts

 Sans vouloir occulter le sacrfice des 86 autres gars de Chaunay..

Morts pour la France

 La mention « Mort pour la France » fut créée par la loi du 2 juillet 1915 modifiée par la loi du 28 février 1922. La loi du 29 décembre 1915 donne droit à la sépulture perpétuelle aux frais de l'Etat aux militaires « Morts pour la France » pendant la guerre.

L'attribution de la mention « Mort pour la France » est une opération relative à l'état civil, qui fait l'objet des articles L 488 à L 492 bis du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre.

Les membres des forces armées françaises tués au combat, morts des suites de maladies contractées ou d'accidents survenus en service commandé ont droit à cette distinction, de même que les prisonniers de guerre décédés dans les mêmes circonstances

A nos frères morts au feu
Ils sont tombés sans un bruit, Ils sont tombés sans un cri, Frappés de plein fouet, Par la mort, cette saleté.

Dans leurs chairs meurtries, Glacées par le vent, Ils ont perdu leur vie, Ils ont perdu leur sang.

De leur jeunesse éclatante, De leurs journées finies, Ils avaient mission importante, Car ils sauvaient des vies.

Au mépris de la leur, Au-delà de la peur, Ils ont été frappés, Par l'éternité.

Ils seront toujours dans nos coeurs, Ils seront toujours avec nous, Pendant nos journées de labeur, Pendant nos journées de fous.

Nous sommes fiers de vous, Mais c'est bien trop tardif, Car pour toujours en nous, Le souvenir reste à vif.

Quand vous êtes tombés, Les larmes de nos cœurs, Ont noyé à jamais, Une partie du bonheur.

leurs chairs meurtries, Glacées par le vent, Ils ont perdu leur vie, Ils ont perdu leur sang.

De leur jeunesse éclatante, De leurs journées finies, Ils avaient mission importante, Car ils sauvaient des vies.

Au mépris de la leur, Au-delà de la peur, Ils ont été frappés, Par l'éternité.

Ils seront toujours dans nos coeurs, Ils seront toujours avec nous, Pendant nos journées de labeur, Pendant nos journées de fous.

Nous sommes fiers de vous, Mais c'est bien trop tardif, Car pour toujours en nous, Le souvenir reste à vif.

Quand vous êtes tombés, Les larmes de nos cœurs, Ont noyé à jamais, Une partie du bonheur.

inauguration du monument chaunay 1923

 inauguration du monument aux morts de Chaunay en 1923

Image14

Quand nos Chaunaisiens partaient c etait en principe de cette gare

 

saint_saviol_gare_train

 ou de celle ci

1386165760-Epanvilliers-1

voici la liste

des 9 Chaunaisiens du 125ème RI inscrits au monument aux morts de la commune de CHAUNAY morts pour la France

BIGET Clément

Tué aux combats de Neuville Saint-Waast.

Déclaré mort le 17 Juin 1915 en compagnie de 87 autres camarades de son régiment.

Clement est né le 25/07/1885 il habitait chaunay ou il excercait la profession de maçon.rappelé a l activité le 4 out 1914

 

Capture1

 

 

BARDEAU Eugène

Tué aux combats de Saint-Julien en Belgique.

Déclaré mort le 10 Novembre 1914.

 

Capture

 inhumé au cimetiere de Sains en gohelle

 

 

 

 

 

 

BRUNET Jules

Tué aux combats au Nord-est de Morval dans la Somme.

Déclaré mort le 23 Novembre 1916, tué par l'activité de l'artillerie ennemie.

 

Capture1

 ces Trois Chaunaisiens reposent ici au caré militaire d Yprespotyze2

 

 

 

DELUSSEAU Célestin

 

Tué aux combats de Saint-Julien en Belgique.

Déclaré mort le 10 Novembre 1914.

 

Capture2

ASCP12

 

MACHET Sébastien

Tué aux combats de Saint-Julien en Belgique.

Déclaré mort le 10 Novembre 1914.

 

Capture3

ASCP19

 

EPAILLARD Émile 

Tué aux combats de Poelcapelle en Belgique.

Déclaré mort le 10 Novembre 1914

 

Capture4

ASCP16

 

AIMÉ Théodore

Tué aux combats de Méry dans l'Oise en compagnie de 23 de ses camarades du régiment.

Déclaré mort le 13 Juin 1918.

 

Capture5

 

MASSON Émile

Décédé des suites d'une maladie contractée au front.

Décédé à l'hôpital de Poitiers le 7 Octobre 1918.

 

Capture6

 

LUCQUIAUD Louis Caporal

Porté disparu aux combats de Fère- Champenoise.

Déclaré disparu le 9 Novembre 1914.

 

Capture7

 

 

nos Chaunaisiens à l honneur   

citations chaunay2          

citations chaunay 1

gars de chaunay1

gars de chaunay1

gars de chaunay2

gars de chaunay1

gars de chaunay2

 le pauvre ce n est pas mettre à l honneur mais qu est il devenu aprés ce stupide accident

 

sources:www.archives-vienne.cg86.fr/style/inverse/644-la-presse-locale.htm

Quelques plaques èmaillées..qui commencent à se dèteriorer.....qui ne sont pas de Chaunay mais d une commune limitrophe

049  images_de_sylvia1

Capture1

Capture2

Capture3

Photos  d illustres inconnus..au hasard pour ne pas les oublier...

Num_riser   Moricet_125_eme    

                                         Romieu..

 mitrailleurs_a_la_courtine_1915

Mitailleurs au camp de la courtine en 1915

photo_13

sans_t38

sans_t39

120_001

125

125- RI - 6- Cie - 9- escouade[1]

Capture

12 cie en 1905

Robichon 1916007

Pascal Robichon

merci à son petit fils de m avoir adressé cette photo

Pascal est né le 30 janvier 1895 au Temple dans les deux sevres.Il est décédé le 19 juillet 1966 a Jallais dans le 49.Incorporé le 17 12 1914 au 125 eme il a été bléssé le 9 juin 1915 a Neuville saint Vaast et le 6 mai 1916 à la cote 304.Il a été cité suite a ses blessures à l ordre du régiment.Muté au 68 eme Ri il a de nouveau été blessé et cité aux combats de la Somme au sein de ce régiment.Titulaire de la médaille militaire, il fut fait chevallier de la légion d'honneur en 1961.Ce brave a terminé son parcours militaire au sein du 500 eme regiment d' artillerie d assaut aprés etre passé par les 1ér et 21éme régiment du génie

 

un bon lauréat du concours de tir

gars du 125

DUFOUR Paul copie1[1]

Capture9

62961754_p2

privat_joseph_sltn 

cidessous CBt Quillet décoré pendant sa convalescence(nb pas celui decoré actuellement)

commandant Quillet decoré apres sa blessure

instance de depart nov1914

novembre 1914 au depot

soldats du 125 au depot a Rivaud

 

soldats du 125 au depot a Rivaud

(source de ces 5 photos journal centre presse)

tableau d honneur

  69_6_3_roulland_jacques

Le sergent Roulland est décédé des suites de ses blessures en Belgique il etait nè le 24 novembre 1891 à Niort

Un brave parmis les braves qui ne doit pas etre oublié

RI 125_V-t-ran_[1]

Capture3

         ri-125-1980-copie-2

Etait il un parent...du General Rivaud de la Raffiniere qui a donné le nom a la caserne principale du 125éme...à priori oui...si des personnes pouvaient eclairer ma lanterne....je suis preneur

         ri-125-img_1999

3

Capture2

jacquet_andre_125RI_pdg74

sabourault_alphonse_125RI_pdg89

slt Cayla

slt de bauchamps

sous lieutenant fournier

 

adjt tarteau alexis

décorés de la légion d honneur

img

 

Capture10

Capture1

legion honneur 1

legion d honneur

legion d honneur2

legion honneur 3

legion honneur1

lh cb degua

lh1

lh1

lh2

Capture

lh 1

lh2

 

 

 

 

décorés de la medaille militaire

         

2DECOFRdistMM5(1)

Capture1

Capture3

medaille militaire 2

medaille militaire 1

mdm5

107772007_o

107772011_o

medaille militaire1

medaille militaire3

106770033_o

medaille militaire 2

medaille militaire 1

med mili

med m 1

mdm 2

mdm 3

mdm 4

mdm1

mdm2

mdm 1

mdm1

mdm2 (2)

mdm2

mdm4

mdm5

mdm6

Capture

mdm1

mdm2

mdm4

mdm5

mdm 1

mdm1

mdm3

mdm1

mdm2

mdm3

mdm4

mdm5

mdm6

mdm7

mdm8

mdm spt 14

mm1

mm2

mm3

citations à l'ordre de l'armée

Capture6

Capture7

citations1

citation armée 4

citation armée3

citations armée 2

citations ordre armée1

Capture

cit arm 2

cit arm

cit arm

cit arm 1

cit arm2

citarm2

cit arm4

citarm1

cit arm1

cit arm1

cit arm2

cit arm3

cit arm5

arm1

cit arm1

cit arm2

citarm3

cit arm1

 

 

Posté par christian57 à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]